Skip links

David Copperfield

La légende

 

star

 

Parler de David Copperfield dans le monde de la magie, c’est un peu comme parler d’Hercule dans la mythologie Grecque, on parle ici d’une homme qui est l’équivalent d’un Dieu. David Copperfield fait partie de notre mythologie moderne ; tout le monde a déjà entendu son nom, et même le correcteur de mon logiciel de traitement de texte le corrige automatiquement s’il est mal écrit…

Ce magicien Américain de 62 ans (le même âge que notre cher transformiste Arturo Brachetti, que d’ailleurs mon correcteur ne connait pas…), est solidement ancré dans la culture populaire moderne. Le mot « Copperfield » est utilisé comme expression ; dire « faire le David Copperfield » signifie réussir à obtenir quelque chose d’impossible.

Dès l’âge de 12 ans, il est invité à rejoindre la « Society of American Magicians », une des plus prestigieuses sociétés du monde de l’illusion et de la magie.

david-copperfield-childhood-photo

Avec un tel départ, comment ne pas réussir. David Copperfield c’est donc ça :

  • Le premier magicien illusionniste vivant à posséder une étoile sur le « Walk of Fame » de Hollywood.
  • Possesseur du titre de chevalier, décerné par le gouvernement Français
  • Magicien du siècle et du millénaire
  • Son visage orne les timbres postaux de 6 pays différents. C’est le seul magicien pouvant prétendre à cet honneur
  • Plus de 21 Emmy gagnés
  • 11 records du monde Guinness.
  • Il a vendu plus de billets que n’importe quel autre artiste solo de l’histoire, avec des ventes de billets atteignant des milliards – plus que Frank Sinatra, plus que Michael Jackson, plus qu’Elvis.

On peut donc dire que David Copperfield « a fait le David Copperfield », il a réussi l’impossible.

 

Des tours impossibles

 

Les tours de magie de David Copperfield ont été rendus célèbres par leurs apparente impossibilité. Fortement influencé dans sa jeunesse par la mise en scène des comédies musicales, la narration dramatique et le lyrisme romantique, David Copperfield s’est efforcé de présenter des illusions à des échelles jamais tentées ni imaginées. Ce magicien a littéralement la folie des grandeurs. Sur scène et au travers de ses émissions télé primées, sa démesure spectaculaire l’a poussé à réaliser ce genre de tour :

  • Plonger au-dessus des chutes du Niagara
  • Enfermé dans un coffre-fort à l’intérieur d’un bâtiment qui implose pour ensuite s’échapper : « Escape from Alcatraz »
  • Léviter et faire disparaître un wagon Orient Express de 45 tonnes au milieu des spectateurs !
  • Survivre à la chaleur mortelle d’une « tornade de feu » de 2000 degrés

 

copperfield

 

Une réussite magique

 

Durant sa longue carrière, David Copperfield a multiplié les projets et la réussite. Il est le magicien le plus riche de l’histoire de la magie, et on ne se fait pas d’illusion sur son confort de vie enviable. Sa notoriété intergalactique lui a aussi permit de jouer à Broadway, son rêve d’enfance.

Il a fondé le musée et la bibliothèque internationale des arts. Ce lieu magique abrite les plus grande merveilles de l’histoire de la magie et de l’illusion. Affiches, livres, accessoires et artefacts… Le musée comprend environ 80 000 pièces d’histoire, dont la cellule de torture de l’eau de Houdini et son tronc de métamorphose, et des automates créés par Robert-Houdin, considéré comme le père de la magie moderne. Le musée comprend également le seul enregistrement connu de la voix de Houdini, conservé sur les cylindres de cire Edison d’origine.

Mais le projet dont il est le plus fier est le « projet magic » :

un programme qui utilise la magie en tant que thérapie dans un millier d’hôpitaux dans 30 pays du monde. Ce programme médical certifié motive les patients à recouvrer leur dextérité, leur coordination et leurs compétences cognitives en apprenant la magie simple et le tour de main.

 

david-copperfield-au-mgm-grand-hotel-and-casino-in-las-vegas-384810

 

A trop toucher les cieux, on se brûle

 

Malheureusement pour David Copperfield, la vie d’un magicien n’est pas toujours rose, et il arrive parfois que certains tours échappent à leurs créateurs. Au cour d’une de ses représentations en 2013, le magicien Américain, par le biais de son célèbre tour « Thirteen », a blessé un de ses cobayes : un touriste Anglais de 61 ans qui s’est disloqué l’épaule, lui provoquant des douleurs chroniques ainsi qu’une lésion cérébrale. Des suites de ses déboires magiques, le touriste Anglais le poursuivra en justice.

Si l’avocat du magicien a tout fait pour éviter que le secret de « Thirteen » soit dévoilé devant la cour, rien n’a pu convaincre le juge impitoyable de Las Vegas. Ainsi, le célèbre magicien américain a été contraint de révéler le secret se cachant derrière son tour de magie. Le monde entier sait désormais comment l’ex de Claudia Schiffer a réalisé son numéro, brisant ainsi contre sa volonté le serment des magiciens.

 

maxresdefault (2)

Leave a comment